| | Radar

Plus de 20% de la forêt australienne a brûlé

Forêt brûlée sur Kangaroo Island, janvier 2020. | DAVID MARIUZ / EPA / Keystone

Les incendies qui ont ravagé l’Australie en décembre et en janvier derniers ont réduit en cendres 21% de la surface totale de forêt du continent, rapporte le Guardian. Ce chiffre, publié dans une édition spéciale de la revue scientifique Nature Climate Change consacrée à la catastrophe, est «sans précédent» au regard d’événements similaires survenu au cours des vingt dernières années. La BBC, quant à elle, souligne que les feux se révèlent bien plus graves que les prédictions de tous les modèles.

Pourquoi c’est important. Le fait qu’une revue scientifique insiste de la sorte sur les incendies en Australie «montre à quel point ils ont marqué les esprits» et leur importance dans le discours sur le réchauffement climatique, selon un professeur de psychologie cité par le Guardian. Concernant le lien entre réchauffement climatique et la catastrophe, les chercheurs indiquent que si le changement climatique d’origine humaine joue certainement un rôle dans les vagues de chaleur extrêmes observées en Australie, son influence sur la sécheresse et les incendies demeure bien plus difficile à expliquer.

link

Lire l'article du Guardian

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!