| | Interview

«Peu d'OGM présentent un réel intérêt pour la culture en Suisse»

Image d'illustration | Gaetan Bally/Keystone

La Suisse n’est pas près de s’ouvrir aux OGM. Le Conseil fédéral a pris position pour prolonger l’actuel moratoire sur la culture des organismes génétiquement modifiés, qui arrive à échéance le 31 décembre 2021. Une position que devrait suivre une large partie du Parlement.

Jean-Marc Neuhaus, professeur émérite de biologie moléculaire de l’Université de Neuchâtel, détaille ce désamour de la Suisse envers les OGM mais aussi le peu d’intérêt que cette technologie présente encore pour le pays.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.