| | Radar

Perseverance maladroit face à des roches martiennes trop friables

L'ombre de Persévérance au-dessus de son premier forage qui s'est soldé par un échec le 6 août dernier sur Mars | Keystone/AP NASA

Le 6 août, Perseverance effectuait son premier forage dans le sol martien dans le cratère de Jezero, où le rover s’était posé le 18 février dernier. Le trou de sept centimètres a bien été percé dans le sol martien, et pourtant aucun échantillon n’a été collecté. La Nasa en a enfin élucidé la cause: la friabilité des roches martiennes. Autrement dit, Persévérance a réduit en poussière l’échantillon en le saisissant. Mais tout n’est pas perdu: le rover va donc prochainement réitérer le prélèvement en septembre, dans une autre région du cratère, où le sol devrait être plus facile à échantillonner.

Pourquoi cet échantillon est crucial. La mission a été conçue pour que soient ramenés sur Terre des échantillons de sols martiens, vers 2030. Jusque-là, les géologues spécialistes de la planète rouge devaient se contenter de météorites martiennes fortuitement tombées sur la Terre comme le précise Ary Udry, professeure associée en planétologie et géologie martienne à l’Université du Nevada. L’enjeu est de permettre aux scientifiques, à partir des échantillons physique, de déterminer l’histoire géologique de la planète rouge.

link

A lire sur Nature

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!