| | Radar

Palau révise son sanctuaire marin pour ne pas fâcher le Japon

Dans l'archipel de Palau | Charly W. Karl - Creative Commons

De la difficulté à réconcilier les généreux donateurs avec la protection de l’environnement. L’état insulaire de Palau, dans le Pacifique, avait décidé de fermer à la pêche 80% de sa zone d’exclusivité économique, pour créer une aire de protection marine d’environ 475 000 km2, et une zone de pêche industrielle réservée aux chalutiers de Palau. C’était compter sans l’appétit du Japon, un important bailleur de fonds de ce micro-état.

Pour ne pas fâcher Tokyo, Palau vient de modifier son plan, six mois avant son entrée en vigueur: vingt navires japonais de la région d’Okinawa seront finalement autorisés à pêcher.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!