| | News

La position du cœur des chromosomes n'est pas inscrite dans le génome

Vue d'artiste de chromosomes | Zappys Technology Solutions/Flickr/Creative Commons

L’hérédité est généralement transmise par les gènes, mais pas toujours. L’emplacement du centromère, ce point d’ancrage entre les bras d’un chromosome, se transmet ainsi d’une génération à l’autre… sans que le patrimoine génétique ne soit directement impliqué, en tout cas chez le petit ver Caenorhabiditis elegans, souvent utilisé comme animal-modèle en génétique. C’est ce qu’a montré une équipe de l’Université de Genève. Des procédés épigénétiques — qui ne dépendent pas des informations encodées dans l’ADN — semblent intervenir.

Pourquoi c’est intéressant. On sait aujourd’hui que des informations biologiques sont transmises au fil des générations sans passer par la génétique. C’est que l’on appelle l’épigénétique. Le bon positionnement du centromère, au cœur des deux bras du chromosome, est primordial pour une bonne distribution du matériel génétique au moment de la division cellulaire.

Schéma_d'un_Chromosome.png
H'arnet/Creative Commons

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.