Reservé aux abonnés

Opération sauvetage pour les données du télescope d'Arecibo

Le radiotélescope d'Arecibo avant son effrondrement | matt.terich/Flickr/Creative Commons

Les images avaient fait le tour du monde en décembre 2020. Le radiotélescope d'Arecibo, situé sur l'île américaine de Porto Rico, s’était effondré après la rupture de deux câbles. Une véritable catastrophe pour les astronomes du monde entier… mais tout n'est pas perdu. Si la structure elle-même ne sera pas reconstruite, les observations passées du télescope recèlent encore des données précieuses, qui pourront continuer à être exploitées.

Pourquoi c’est intéressant. A l'écart du télescope principal, le centre de données du radiotélescope est resté intact après l'effondrement. Il contient les données récoltées lors des différentes observations depuis son ouverture en 1963. Des archives numériques donc, mais aussi des bandes originales et des scans à l'ancienne méticuleusement triés depuis des décennies et aujourd'hui toujours exploitables. Ce trésor d’astronomes est en cours de transfert dans les locaux du Texas Advanced Computing Center (TACC).

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous