| | Interview

Mission Asclepios: «Je me suis senti comme un astronaute»

Eleonore Poli (gauche) and Julien Corsin (droite) devant l’entrée de la base située 450 mètres sous terre | Valentin Flauraud/Keystone

Après huit jours sous terre dans les tunnels du laboratoire souterrain de la Nagra à 450 mètres de profondeur, c’est la fin de la première mission Asclépios. Menée entièrement par les étudiants de Space@yourService, une association de l’EPFL, elle avait pour but de simuler un séjour en isolement sur une base lunaire ou martienne. Six apprentis astronautes sont revenus à la surface mardi 20 juillet, dont Julien Corsin, qui nous raconte cette expérience pas comme les autres.

Heidi.news — À quoi ressemblaient vos journées ?

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.