| | Analyse

Méthanisation, un avenir incertain

La méthanisation permet de produire de l'énergie à partir de déchets agricoles. | Keystone / Salvatore Di Nolfi

Faute de subventions, la méthanisation stagne en Suisse. Ce qui désespère ses adeptes, convaincus des bénéfices écologiques de ces installations conçues pour transformer la biomasse – les déchets agricoles, par exemple – en énergie propre, par fermentation. Dans la pratique, tout n’est pas aussi vert que sur le papier.

Pourquoi c’est compliqué. Depuis 2008, la filière suisse de méthanisation était boostée par le système de «rétribution à prix coutant», un mécanisme fédéral d’encouragement à la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables. Mais cette incitation prendra fin en 2022, ce qui commence déjà à freiner le développement des installations de méthanisation dans les exploitations agricoles.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.