| | News

A la surprise générale, le CEO de Lonza démissionne

Jusqu'à sa démission, le CEO de Lonza Marc Funk (de face) s'était fait le champion du virage du groupe vers les biotechnologies. | Lonza

Le groupe de spécialités chimiques et de biotechnologies Lonza a annoncé ce matin le départ de son CEO, le Genevois Marc Funk. Cette démission justifiée par des «raisons personnelles» a entraîné le décrochage du titre à la bourse suisse. L’action perdait plus de 4% dans la matinée. Marc Funk avait été nommé CEO il y a seulement neuf mois à la suite du départ de Richard Ridinger. Cette nouvelle démission paraît ainsi d’autant plus inattendue que le conseil d’administration n’en a été informée que lundi 11 novembre, selon nos informations.

Pourquoi c’est important. Après avoir dirigé la division Pharma et Biotech de 2014 à mars 2019, Marc Funk menait des projets stratégiques pour Lonza. D’une part, il œuvrait à la séparation des branches spécialités chimiques et santé en deux entités indépendantes. D’autre part, il avait décidé de parier sur les biotechnologies, en particulier par un investissement de 700 millions de francs pour la réalisation du parc high-tech de 100’000 mètres carré Ibex sur le site historique de l’entreprise à Viège.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.