| | Radar

Levée de boucliers contre la nouvelle loi sur les EPF

La nouvelle loi sur les EPF sera débattue au parlement. | Ennio Leanza / Keystone

La Confédération prévoit de réviser la loi sur les EPF. Le Conseil fédéral a transmis son message au parlement sur ce sujet en novembre dernier. Mais le projet, qui se traduit par un renforcement du rôle du Conseil des EPF, l’organe de surveillance des écoles polytechniques fédérales de Lausanne et Zurich ainsi que de quatre importants centres de recherche (PSI, WSL, Empa, Eawag), est loin de plaire à tout le monde, raconte la NZZ am Sonntag. Dans une lettre au Conseil fédéral, les institutions concernées dénoncent une «mise sous tutelle» et une «limitation de l’indépendance scientifique».

Pourquoi c’est intéressant. Le projet de révision de la loi intervient dans un contexte tendu. Le Conseil des EPF souhaite fusionner les deux instituts de recherche WSL et Eawag, une ambition qui suscite d’importantes réticences. Une autre affaire a également provoqué des remous à la fin de l’année dernière: le conseiller fédéral Guy Parmelin aurait tenté de freiner la publication d’un rapport sur la qualité de l’eau provenant de l’Eawag, avait révélé une enquête du Blick.

link

Lire l'article de la NZZ am Sonntag

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!