| | Radar

Les serpents ont su profiter de l'extinction des dinosaures

Les serpents sont notamment menacés par les insecticides, les routes et la destruction de leur habitat. | Pixabay / Pexels

Le malheur d’un reptile fait le bonheur d’un autre. Le succès actuel des serpents serait en partie dû à l’extinction des dinosaures, il y a 66 millions d’années d’après une étude publiée dans Nature Communications. Leur capacité à pouvoir chasser dans le noir et à pouvoir survivre pendant de longues périodes sans manger a été primordiale à leur survie. Suite à l’extinction massive qui a détruit près de 76% de la faune et de la flore, de nombreuses niches écologiques se sont libérées. Les serpents ont ainsi pu se multiplier et se diversifier. Aujourd’hui, on en dénombre 3’000 espèces.

Pourquoi c’est intéressant. Aujourd’hui, les serpents sont un des ordres les plus cosmopolites. On les retrouve sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique. Ils ont su s’adapter à la grande majorité des biotopes, de la cime des arbres au sous-sol, de l’océan aux déserts. Ils occupent un rôle majeur dans les écosystèmes, qu’ils contribuent à réguler, et aident aussi les hommes en s’attaquant aux nuisibles tels que les rats. En retour, l’homme est désormais à l'origine d’une importante et rapide baisse des populations de nombreuses espèces de serpents désormais en danger d’extinction.

link

A lire sur BBC

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.