| | News

Les prévisions climatiques «catastrophiques» encore trop optimistes

Un iceberg fond à Kulusuk, dans le Groenland. (AP Photo/John McConnico)

+1,8°C, +1,9°C, +2,7°C? Les projections du réchauffement climatique ont défilé à l’heure du bilan de la COP26. Pourtant, selon une récente étude de Nature Climate Change, ces estimations seraient beaucoup plus «incertaines» et complexes. La température mondiale pourrait en fait augmenter de 2,2°C à 2,9°C d’ici la fin du siècle, selon les divers scénarios étudiés.

Pourquoi c’est important. Suite aux engagements pris par les gouvernements à la conférence sur le climat COP26, l’ONU estimait que le monde se dirigeait sur un réchauffement «catastrophique» de +2,7°C. Quelques jours plus tôt, l’Agence internationale sur l’énergie avançait le chiffre de +1,8°C. Or, ces prédictions précises pourraient être «trompeuses», selon Ida Signnaes du centre de recherche CICERO à Oslo, qui a mené l’équipe de chercheurs.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.