| | Radar

Les hôpitaux universitaires s'unissent pour concurrencer l'industrie pharmaceutique

Keystone / Gaetan Bally

Les thérapies cellulaires sont les traitements anticancéreux du futur. Les hôpitaux universitaires suisses ont décidé de créer une alliance pour concurrencer l’industrie pharmaceutique, selon la NZZ am Sonntag. Réunis sous l’égide du Groupe suisse de recherche clinique sur le cancer (SAKK), leurs travaux permettraient d’obtenir des traitements meilleurs marché que ceux des pharmas et de développer des thérapies qui n’existent pas encore.

Pourquoi c’est important. Le Yescarta et le Kymriah sont des traitements personnalisés permettant de traiter efficacement les patients souffrant de certains cancers du sang. Porteurs d’espoir, ils sont aussi très chers: environ 370’000 francs pour le second (prix officiel). En coopérant, les hôpitaux universitaires pourraient faire baisser ces prix et aussi partager plus rapidement leurs recherches et découvertes, pour en faire profiter le plus grand nombre.

link

Lire l'article de la NZZ am Sonntag (DE, paywall)

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.