Les habitants d'une île menacée par la montée des eaux attaquent Holcim en justice

Une inondation au nord de Jakarta, en Indonésie, en novembre 2021. | Keystone / EPA / Mast Irham

C’est une première en Suisse. Quatre habitants de l’île de Pari, en Indonésie, ont entrepris des démarches juridiques à l’encontre du géant suisse du ciment Holcim. Et pour cause: la montée du niveau des eaux, provoquée par le réchauffement climatique, menace cette île de 1200 âmes. La population voit déjà ses moyens de subsistance — qui dépendent principalement de la pêche et du tourisme — s’éroder au gré des inondations. Holcim, qui figure parmi les cinquante entreprises qui émettent le plus de CO2 au monde, est pointée du doigt.

Soutenus par l’ONG Entraide Protestante Suisse (EPER) et le Centre européen pour les droits constitutionnels et humains (ECCHR), les plaignants ont déposé lundi une requête de conciliation à Zoug contre Holcim pour dommages environnementaux, en demandant que la multinationale soit mise face à ses responsabilités en tant que forte contributrice au dérèglement climatique.

Ceux-ci demandent:

  • Une réparation proportionnelle aux dommages causés par le dérèglement climatique sur l’île de Pari,

  • Une réduction des émissions de CO2 de l’entreprise de 43% par rapport à 2019,

  • Une contribution aux mesures nécessaires pour adapter l’île de Pari à la montée du niveau des eaux.

Lire aussi: Les réfugiés climatiques, ces oubliés du 21ème siècle

Pourquoi c’est historique. Si les Aînées pour le climat ont un procès en cours pour dénoncer l’inaction climatique du gouvernement suisse, c’est la première fois qu’une entreprise privée est attaquée en justice en Suisse en raison de sa responsabilité dans le réchauffement climatique.

Selon une étude du Climate Accountability Institute, 108 entreprises — parmi lesquelles figure le groupe Holcim — sont responsables de 70% de toutes les émissions industrielles de CO2 produites jusqu’à aujourd’hui. Entreprise la plus polluante de Suisse, Holcim a contribué à 0,42% des émissions industrielles globales de CO2 depuis 1750.

Lire aussi notre exploration: Béton, la fin d’une ère?

link

A lire sur Le Temps