Depuis la levée du confinement, les émissions de carbone reprennent plus vite que prévu

Image d'illustration | Alexander F. Yuan/Keystone

Les émissions carbone aussi se déconfinent. Car qui dit reprise économique, dit reprise des émissions de CO2 associées. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles n’auront pas perdu de temps, selon des données mises à jour du Global Carbon Project. La Chine aurait ainsi déjà retrouvé un taux d’émission proche de celui de 2019, et elle est suivie de près par le reste du monde, explique Scientific American.

Pourquoi c’est inquiétant. Plusieurs fois mise en avant, la baisse des émissions de CO2 du fait du confinement mondial avait nourri certains espoirs de trouver un effet positif à la crise. Le sursis n’aura cependant été que de courte durée. Les émissions mondiales n’étaient en effet plus que seulement 5% en dessous de celles de 2019 début juin, contre 17% en avril. Ainsi, malgré 1,5 milliard de tonnes de CO2cumulés en moins par rapport à la même date en juin 2019, 2020 restera une année de fortes émissions de gaz à effet de serre.

link

Lire l'article dans *Scientific American