| | News

Les baleines, sismologues malgré elles?

Baleine à bosse | Pixabay

Les cétacés pourraient devenir de précieux auxiliaires scientifiques, expliquent deux chercheurs de l’université d’Etat de l’Oregon dans Science. Ils ont étudié la structure des fonds sous-marins en détournant… le chant des baleines.

Pourquoi on vous en parle. La connaissance de la structure des fonds océaniques est indispensable pour localiser les séismes avec précision. D’ordinaire, on s’appuie sur des bruits artificiels produits par des navires scientifiques pour cartographier les fonds. Le recours aux cétacés permettrait de le faire à moindre coût et sans créer de bruits qui dérangent, entre autres, les baleines…

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.