| | Radar

Comment le venin des cobras cracheurs a évolué pour maximiser la douleur

Cobra cracheur des Philippines | Mario Lutz/ Creative Commons

La capacité de propulser à plus de deux mètres leur venin a donné aux cobras-cracheurs, qui portent bien leur nom, une technique de défense particulièrement redoutable face à leurs prédateurs. Une particularité d’autant plus redoutable que la composition chimique de ce venin a évolué en maximisant la douleur qu’il provoque selon une équipe internationale de biologistes.

Pourquoi c’est intéressant. Le venin des cobras est en général adapté pour paralyser les proies, nous explique Science. Mais le venin de cobras-cracheurs contient des protéines supplémentaires qui font réagir fortement les cellules nerveuses qu’elles atteignent. La combinaison entre le lancer de venin et la composition chimique spécialisée de celui-ci est si efficace qu’elle a évolué indépendamment trois fois chez les cobras: chez certains najas d’Asie et d’Afrique et le ringhal en Afrique du Sud.

link

Lire l'article de Science (EN)

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.