Reservé aux abonnés

Le travail académique des femmes est sous-représenté sur internet

Pixabay / Chenspec

Le monde académique n’est pas exempt de biais de genre, et de plus en plus de travaux documentent les obstacles auxquels les femmes scientifiques sont confrontées dans leur carrière. Selon une nouvelle étude, être un homme reste un avantage en matière de diffusion en ligne des travaux académiques.

Pourquoi c’est intéressant. La discussion des résultats est une dimension essentielle de la science moderne. Si un savoir n’a aucun écho, c’est comme s’il n’existait pas. Et internet joue un rôle très important dans ces conversations. La diffusion des travaux scientifiques en ligne est donc un enjeu, tant pour la carrière des chercheurs que pour l’avancement des disciplines.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous