| | News

Le télescope spatial James Webb est aussi une aventure suisse

Le télescope avant d'être transporté en Guyane | NASA/Chris Gunn

Le télescope spatial James-Webb (ou JWST) est arrivé le 12 octobre 2021 en Guyane française. Son décollage, prévu le 18 décembre, annoncé comme une des missions les plus significatives de ces dernières décennies. Il doit révolutionner nos connaissances sur l'Univers. Fruit d’une longue collaboration internationale, il emportera aussi un petit bout de la Suisse avec lui.

Pourquoi c’est un projet international. Sur le papier, tout pousse à croire que le JWST est un projet 100% américain. Son nom est celui d'un ancien administrateur de la NASA. Il est annoncé comme le successeur de Hubble, précédente mission emblématique de l'agence spatiale américaine. Mais l'agence spatiale européenne (ESA) ainsi que leurs homologues canadiens ont également apporté leur pierre à l'édifice. En vérité, un projet d'une telle envergure n'a pu être rendu possible qu'avec le concours de nombreux pays. La Suisse ne fait pas exception.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.