La fusée Starship de SpaceX échoue lors des premiers tests de pression cryogénique

Une impressionnante fumée dégagée par la fusée après une explosion. Mercredi 20 novembre, le premier prototype de la fusée Starship de l’entreprise SpaceX, baptisé «MK1», a explosé pendant un test de remplissage. Il s’agissait de remplir les réservoirs d’ergols cryotechniques pour s’assurer que le fuselage peut résister à ses conditions de fonctionnement dans l’espace, ou la température peut être très basse.

L’incident n’est pas dramatique, mais il pourrait ralentir les ambitions de SpaceX. La firme fondée par Elon Musk souhaite en effet passer aux premiers tests orbitaux dans quelques mois, et utiliser ce vaisseau pour aller sur la Lune, voire sur Mars. Dans un communiqué, SpaceX relativise: «L’objectif de ce test était de faire monter les systèmes à la pression maximale, son issue n’est donc pas complètement une surprise. Il n’y a aucun blessé, et cela n’occasionnera pas de contretemps sérieux.»