| | Interview

«Le populisme vert vient lier environnement et immigration»

Des manifestants contre l'initiative Ecopop en 2014. | Keystone / Laurent Gilliéron

Un «populisme vert» se dessine-t-il en Suisse? Cette étonnante convergence entre les thématiques traditionnellement dévolues aux partis à droite — comme l’immigration — et la montée des préoccupations écologiques a été mise en évidence par deux sociologues de l’EPFL. Leurs résultats ont été publiés dans la revue à comité de lecture International Journal of Urban and Regional Research. Vincent Kaufmann, professeur de sociologie urbaine à l’EPFL, en est le co-auteur. Il a répondu à nos questions.

Heidi.news —Vous avez commencé à travailler sur ce thème en 2014 suite à l’initiative populaire «contre l’immigration de masse» déposée par l’UDC, aux côtés du sociologue espagnol Anders Audikana, qui réalisait un postdoctorat au sein de votre laboratoire. Pouvez-vous revenir sur la genèse de ce travail?

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.