Le plus grand parc solaire de Suisse alimentera une raffinerie pétrolière à Neuchâtel

A Neuchâtel, la raffinerie Varo Energy, à Cressier, produit de l'essence, du diesel, du kérozène et du mazout. | KEYSTONE / Laurent Gillieron

Quelque 19’000 panneaux photovoltaïques devraient bientôt être installés à côté de la raffinerie de Cressier à Neuchâtel. Recouvrant une superficie de 45’000 mètres carrés — soit l’équivalent de cinq terrains de football — il s’agirait de la plus puissante installation solaire au sol en Suisse, comme le relate la RTS. Cette collaboration entre Varo Energy Group et le fournisseur d’électricité fribourgeois Groupe E devrait coûter 6,5 millions de francs, et la production devrait débuter en novembre 2022. Les entreprises affirment que le projet protègera la biodiversité et participera à la transition énergétique.

Pourquoi c’est curieux. Si ce complexe solaire aurait la capacité de fournir 8,4 gigawattheures (GWh) d’électricité par an pour décarboner la consommation annuelle de 2000 à 2500 foyers, il sera réservé à un tout autre usage. La grande majorité de l’énergie produite sera directement consommée par la raffinerie de Cressier — couvrant en pleine puissance jusqu’à 60% de ses besoins énergétiques — pour la production d’essence, de diesel, de kérosène et de mazout.

Approvisionnée en pétrole brut depuis Marseille via un oléoduc souterrain, l’usine Varo fabrique 25% des produits pétroliers vendus en Suisse. Le plus grand parc solaire de Suisse sera ainsi destiné à l’exploitation d’énergies fossiles, quand bien même la Confédération s’est engagée à mettre fin à sa dépendance aux énergies fossiles en novembre dernier, lors de la dernière conférence sur le climat à Glasgow (COP26).

link

A lire sur RTS