Réservé aux abonnés

Le nombre d'hospitalisations pour intoxication alcoolique augmente avec l'âge en Suisse

Une étude statistique publiée en début de semaine par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) s’intéresse à l’âge et au genre des personnes hospitalisées pour intoxication alcoolique en 2016. En dépit des pratiques de binge drinking, ce ne sont pas les jeunes qui sont les plus concernés: moins de 10% des admissions pour intoxication alcoolique concernent les moins de 23 ans. Le groupe d’âge le plus représenté est celui des hommes de 65-74 ans, comme le montre notre graphe.

Pourquoi c’est peu surprenant. Deux explications à cela, avance l’étude: avec l’âge, le corps réagit davantage à l’alcool et a plus de difficultés à l’éliminer. Peut également se surajouter un diagnostic de dépendance à la boisson, plus fréquent chez les 45-74 ans. Malgré tout, ces chiffres sont en progrès: le nombre d’hospitalisations pour intoxication a chuté de 23% chez les hommes depuis 2003, et de 36% chez les femmes.

link

Lire l'étude sur les hospitalisations pour intoxication alcoolique ou dépendance à l’alcool (DE)

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous