Reservé aux abonnés

Le neuroscientifique Dominique de Quervain quitte à son tour la task force Covid-19

Photographie du Pr Dominique de Quervain | Université de Bâle

Le neuroscientifique Dominique de Quervain, professeur à l’Université de Bâle, a claqué à son tour la porte de la task force scientifique Covid-19. Il invoque le manque de liberté de parole dont bénéficient les chercheurs au sein du groupe.

Pourquoi c’est important. Le pays n’en finit plus de compter les experts ayant quitté la task force: Marcel Salathé en février, Marcel Tanner, Christian Althaus en janvier, et désormais Dominique de Quervain. Surtout, ce départ intervient alors que les réouvertures décidées par le Conseil fédéral pour le 19 avril sont vivement débattues au sein de la communauté scientifique. Dominique de Quervain, lui aussi, a critiqué la décision d’Alain Berset. Selon lui, c’est une «erreur», conséquence d’un «optimisme prématurée dont on devra payer le prix, y compris au plan psychologique»

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous