Le labo asiatique: latrines chinoises, queue artificielle, IA dans l'enseignement et camions autonomes

Chen Fen/EPA

Un concours pour soulager les latrines en Chine. Qualité, bas prix et entretien facile: voilà le cahier des charges du concours à l'innovation que la Chine vient de lancer dans le cadre de sa "révolution des toilettes". Le programme, lancé en 2015 pour assainir les sanitaires des lieux touristiques, s'applique aujourd'hui aussi aux campagnes avec une enveloppe dédiée de près de 1 milliard de dollars. Xinhua (EN)

Une queue robotisée pour rester droit. Et si rajouter quelques vertèbres pouvait aider les personnes âgées dans leur mobilité et leur équilibre? Des scientifiques de l'université japonaise de Keio ont conçu une queue robotisée dans cette optique. Embodied Project à l'Université de Keio au Japon (EN)

Education "intelligente", essai XXL en Chine. Des dizaines de millions d’étudiants utilisent une forme d’intelligence artificielle pour apprendre, que ce soit par le biais de programmes de tutorat extrascolaires comme Squirrel, de plates-formes d’apprentissage numériques comme 17ZuoYe ou même dans leurs classes principales. C’est la plus grande expérience au monde en matière d’IA dans l’éducation, et personne ne peut prédire le résultat, estime la MIT review. MIT Technology Review (EN)

UPS investit dans une start-up chinoise de camions autonomes. UPS a annoncé jeudi dernier une prise de participation minoritaire dans la société chinoise TuSimple, spécialisée dans les camions autonomes. Une opération qui permet aux deux partenaires de poursuivre l’expérimentation de transport de marchandises par véhicules autonomes entamée il y a 3 mois dans un contexte de pénurie de chauffeurs qualifiés aux Etats-Unis. SCMP (EN)