| | Radar

Le dernier glacier de montagne suédois continue de reculer

Le pic du Kebnekaise surplombe la laponie.| Pixabay / Steen Jepsen

Mesuré à 2094,6 m au-dessus du niveau de la mer, le glacier de montagne suédois au sommet du massif du Kebnekaise a perdu 2 mètres en un an. Il s’agit de sa hauteur la plus basse depuis le début des mesures dans les années 1940. Au total, le glacier aura perdu 20 mètres depuis le milieu des années 1990, une perte directement imputée au réchauffement climatique.

Pourquoi on en parle. Jusqu’en 2019 le pic sud du Kebnekaise, où le glacier s’étend, était la plus haute montagne de Suède qui est dépassée depuis par le pic nord, dépourvu de glacier à cause de la fonte de celui-ci. Le massif du Kebnekaise se situe à 150 km au nord du cercle polaire arctique. Comme décrit dans la première partie du nouveau rapport du Giec et appuyé par l’Université de Stockholm, les hautes montagnes sont très impactées par le réchauffement climatique. De même que les glaces, la récente et spectaculaire fonte du Groenland en étant l’illustration parfaite.

link

A lire sur The Guardian

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.