Reservé aux abonnés

Le Blue Monday, jour le plus stupide de l'année?

Image d'illustration | Henrik Dønnestad/unsplash

Tous les ans, vous en entendez parler dans les journaux, à la TV ou à la radio. Le Blue Monday, nom donné au troisième lundi de janvier, est supposé être le «jour le plus déprimant de l’année». Derrière un tel qualificatif, on imagine des études scientifiques sérieuses. Mais est-ce vraiment le cas?

La réponse de Sarah Sermondadaz, journaliste sciences pour Heidi.news. Merci pour votre question. La réponse est… pas du tout. En réalité, le Blue Monday représente un cas d’école de mauvaise science, montée en épingle par des communicants peu scrupuleux. Elle trouve d’ailleurs son origine… dans une campagne menée pour le compte du voyagiste britannique Sky Travel en 2005.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous