| | News

La task force scientifique Covid-19 se réorganisera au mois d'août

Tanja Stadler, professeure à l'ETH Zurich, dirigera la task force scientifique Covid-19 dès la normalisation de l'épidémie, prévue pour août | ETH Zurich

Heidi.news annonçait le 27 mai la réorganisation à venir de la task force scientifique Covid-19. Ses contours se précisent: c’est une task force interdisciplinaire mais allégée qui se dessinera à partir de l’été 2021. Le professeur Martin Ackermann, actuel président du groupe, passera le flambeau de la présidence à Tanja Stadler , spécialiste de computation évolutionnelle à l’ETH Zurich et déjà responsable du groupe «données et modélisation» de la task force.

Pourquoi c’est une bonne nouvelle. Le changement de formule de la task force interviendra dès que le Conseil fédéral annoncera la «phase de normalisation» de l’épidémie, prévue pour août, lorsque tous les adultes qui le souhaitent auront pu être vaccinés. Mais avec l’émergence de certains variants, le risque de reprise épidémique ne peut être entièrement écarté, c’est pourquoi la task force continuera de veiller.

Les détails. Le professeur Martin Ackermann a déclaré dans un communiqué.

«La Suisse est en bonne voie pour surmonter la pandémie. Mais nous devons toutes et tous rester vigilants. Nous ne savons pas par exemple comment les nouvelles mutations du virus affecteront l’efficacité de la vaccination. Tanja Stadler connaît très bien le coronavirus et ses variants, c’est donc la personne idéale pour guider la task force dans la prochaine phase.»

La présidence de Tanja Stadler se prolongera «jusqu’à la fin de l’année». La composition exacte de la task force nouvelle formule est encore en cours de discussion. Seule certitude: elle restera interdisciplinaire et continuera de livrer des analyses scientifiques et de conseiller les autorités.

Le succès de la vaccination pour condition. La condition de cette évolution reste que l’entrée en phase de normalisation soit possible en août. Autrement dit, elle dépend du succès de la campagne de vaccination. Samia Hurst-Majno, professeure de bioéthique à l’Université de Genève et vice-présidente de la task force scientifique Covid-19, insistait en mai sur ce point:

«Cette évolution ne signifie pas que la task force s’arrête avant la fin de la crise sanitaire. La pandémie n'est pas encore terminée. Si le taux de vaccination à la fin de l'été reste modeste, l'automne et l'hiver pourraient à nouveau être difficiles. La task force restera mobilisée et interdisciplinaire jusqu’à la fin de la crise, et adaptera sa voilure aux besoins. Nous restons sur le pont.»

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.