| | News

La Suisse a déjà atteint son jour de dépassement écologique

Image d'illustration | Laurent Gillerion / Keystone

En Suisse, le jour du dépassement est déjà arrivé. C’est en tout cas l’avis de Global Footprint Network. L’ONG américaine a établi pour chaque pays une date butoir, tombant le 11 mai pour la Suisse, à partir de laquelle sa population va consommer plus que sa part des ressources naturelles renouvelables produites en une année par la planète.

Pourquoi on en parle. La surexploitation des ressources naturelles est l’une des principales causes de la détérioration des écosystèmes et de la chute de la biodiversité. Si toute la population mondiale consommait comme la Suisse, il faudrait 2,8 planètes Terre pour nourrir tout le monde.

La démarche, si elle permet d’illustrer l’empreinte environnementale importante des pays développés, n’en est cependant pas moins régulièrement critiquée. De nombreuses approximations rendraient son résultat difficilement exploitable en l’état. Ces difficultés amènent certains auteurs à considérer que Global Footprint Network surestime la surexploitation des ressources quand d’autres, au contraire, pensent qu’elle est sous-estimée.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!