Reservé aux abonnés

La respiration par voie anale, une piste inspirée par les loches

JimCoote/Pixabay

Ce n’est pas une blague. Des chercheurs japonais ont présenté une preuve de concept d’un dispositif de ventilation artificielle… par voie anale. Des souris, des rats et même des cochons souffrant d’insuffisance pulmonaire aigüe ont survécu grâce à cette procédure, sans manifester de complication. De quoi susciter l’intérêt des spécialistes du soin intensif…

Pourquoi c’est intéressant. Ces recherches, très sérieuses, devront être confirmées chez l’humain par des recherches cliniques. Inspirées par les facultés d’un groupe de poissons d’eau douce, les loches, elles pourraient épargner les poumons de patients souffrant d’insuffisance pulmonaire sévère ou constituer une alternative aux machines de ventilation artificielle, objet de tensions durant la pandémie.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous