Reservé aux abonnés

La moitié des substances chimiques testées à risque sont dans le commerce

Photo: Tom Blackwell / Creative Commons

Dans un rapport publié (EN) le 2 mai 2019, le Bureau Environnemental Européen, une fédération d’ONG européennes, dénonce la lenteur de la prise de décision sur les substances chimiques qui posent un problème pour la santé ou l’environnement. L’EEB relève, sur la base de données officielles de l’UE, que la moitié des substances évaluées ont été jugées à risque, et sont toujours utilisées sans restriction dans les pays de l’UE.

Pourquoi c’est important. L’usage des produits chimiques dans l’industrie s’envole, et plus de 100 000 substances sont utilisées sur le continent européen.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous