La majorité des désinformations sur le Covid proviennent de 12 personnes seulement

Une douzaine de désinformateurs suivie par 59 millions de personnes au travers de plusieurs plateformes serait responsable d’une large partie des messages anti-vaccins et théories du complot circulant sur le virus, selon un rapport du Center for Countering Digital Hate (Centre de lutte contre la haine digitale) brandi par la Maison Blanche cette semaine.

Pourquoi c’est intéressant. Le CCDH a analysé 812’000 messages Facebook et tweets et a constaté que 65% d'entre eux provenaient d’un petit noyau de désinformateurs, repris ensuite en masse à travers le monde. Et toujours selon ce rapport, 95% des fausses informations sur les vaccins signalées sur ces plateformes n'ont pas été supprimées. Le rapport va même jusqu’à nommer ces douze personnes en colère: on retrouve Robert F Kennedy Jr, le neveu de John F Kennedy, qui a établi un lien entre la 5G et la pandémie. Mais aussi plusieurs médecins adeptes des médecines alternatives et quelques anti-vaccins historiques.

link

The Guardian