La justice européenne somme la Norvège de justifier ses forages pétroliers en Arctique

Forage pétrolier dans l'océan arctique. | Keystone / Steve Morgan

Six jeunes militants pro-climat et deux ONG environnementales (Nature and Youth et Greenpeace Norvège) dénoncent l’autorisation de nouveaux forages pétroliers et gaziers en Arctique, en pleine crise climatique, comme une atteinte aux droits fondamentaux. La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) s’est emparée du dossier, surnommé «People vs. Artic Oil» par les ONG, et a demandé au gouvernement norvégien de justifier le «bien-fondé» de ses projets pétroliers en Arctique jusqu’au 13 avril, relate Bloomberg Green.

Lire aussi notre exploration «Colonialisme vert dans le Grand Nord»

Pourquoi c’est important. Qualifié par les juges de Strasbourg «d’affaire à impact» (susceptible d’avoir des conséquences au-delà du pays concerné), ce procès pourrait créer un précédent dans le dénouement de conflits climatiques et dans l’octroi de licences de forage pétrolier au-delà de la Norvège. D’ici 2024, un deuxième champ pétrolier doit être exploité dans les eaux arctiques norvégiennes par le géant Equinor. Avec la plainte de six jeunes portugais et des Aînées pour le climat en Suisse, il s’agit du troisième procès climatique à parvenir devant la Cour de Strasbourg.

link

A lire sur Bloomberg Green (EN)