| | Radar

La fusée chinoise s'est désintégrée au-dessus de l'océan Indien

La fusée Longue Marche 5b n'a finalement pas causé de dégâts sur Terre | AP / Guo Wenbin

Tout est bien qui finit bien. La fusée chinoise Longue Marche 5b, dont le retour de l’étage principal sur Terre, incontrôlé, représentait un risque de crash, n’a finalement pas causé de dégâts. Le segment de 18 tonnes s’est désintégré dimanche au-dessus de l’océan Indien à 4h24 heure suisse, a fait savoir le Bureau chinois d’ingénierie spatiale.

Pourquoi c’était inquiétant. La majeure partie de l’étage de la fusée n’a pas «survécu» à sa rentrée dans l’atmosphère. Mais le risque existait de voir l’engin terminer sa course sur la terre ferme, comme cela avait été le cas en mai 2020. Voici un an, la Longue Marche 5b avait également échappé au contrôle chinois et avait fini par s’écraser en Côte d’Ivoire. Les mers représentant plus de 70% de la surface du globe, les probabilités d’un accident grave étaient réduits, comme l’expliquait récemment à Heidi.news Nicolas Bobrinsky, spécialiste de la sécurité de l’espace et chef de département à l’Agence spatiale européenne (ESA). Réduits mais pas nuls, ce qui a amené le site spécialisé Space-Track, a poussé un ouf de soulagement dimanche sur les réseaux: «Tous ceux qui suivent la rentrée de Longue Marche 5b peuvent se détendre. La fusée est tombée.»

link

A lire sur RTS info

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.