La Cour suprême américaine coupe les moyens d'action climatique de l'Etat fédéral

Centrale à charbon aux Etats-Unis | Keystone / EPA /TANNEN MAURY

Après avoir sabordé la jurisprudence qui rendait possible sur tout le territoire le droit à l’avortement, la Cour suprême des Etats-Unis détricote désormais les moyens d’action climatique de l’Etat fédéral. La majorité des juges a en effet estimé que l'Agence pour la protection de l'environnement (EPA) n’était pas compétente pour établir des règles générales pour encadrer les émissions des centrales à charbon. Les Etats du pays seront désormais libres de choisir leurs propres règles en la matière, selon leur sensibilité.

Pourquoi c'est une mauvaise nouvelle. Les centrales à charbon produisent encore près de 20% de l'électricité aux Etats-Unis. La Cour suprême américaine est actuellement constituée de six juges conservateurs, hérités des présidences Bush et Trump, et de trois juges progressistes, nommés par les administrations Obama et Clinton. La marge de manœuvre du président Joe Biden sur le front du climat est ainsi de plus en plus réduite.

link

A lire sur le New York Times