| | Radar

La COP26 se gentrifie avec les people de Davos

Les habitués de Davos se retrouvent à Glasgow pour le sommet sur le climat./Keystone/ Laurent Gillieron

Les habitués de Davos envahissent la COP26 qui démarre le 31 octobre, écrit Politico. Si les gouvernements hésitent encore à prendre des engagements fermes pour le climat, les patrons de grandes entreprises et les stars que l’on a l’habitude de voir dans la station grisonne en janvier vont se rendre en masse à Glasgow pour le sommet sur le climat. Entre ballet de jets privés, locations de châteaux écossais, «afters» et présence de stars comme Leonardo DiCaprio, Bill Gates, Jeff Bezos… de même que de CEO comme ceux de McDonald’s ou Mars, le sommet du climat devrait prendre le visage de celui de l’économie dans les Alpes grisonnes. D’autant que Covid oblige, faute de place, les militants écolos seront tenus à l’écart.

Pourquoi on prend les mêmes et on recommence. L’engagement en faveur du climat n’est bien sûr pas l’apanage de babas cool en sandales. Et le fait que des chefs d’entreprise s’engagent peut être vu comme positif, surtout quand on sait que seulement 100 entreprises sont responsables de 71% des émissions de gaz à effet de serre. Sauf que ce ne sont pas celles-là qui seront parmi les 30’000 personnes attendues à la Cop. Et peut-être pas non plus leurs investisseurs, comme Jamie Dimon, le CEO de JP Morgan. Il reste à savoir si ce rassemblement de VIP débouchera sur des actions concrètes contre le changement climatique ou s’il n’aura été que l’occasion pour les élites de la globalisation de se retrouver au premier événement «greenwashing» post-pandémie.

link

Politico

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.