| | News

La chaleur extrême n’épargnera pas l’Europe de l’Ouest

Feu de forêt lié à la canicule au Canada | AP Courtesy of Marshall Potts Music via The Canadian Press/KEYSTONE

Si la situation semble revenir à la normale, le Nord-Ouest du continent américain a connu une situation météorologique inédite, avec des températures avoisinant les 49°C. Un phénomène lié à un blocage dans la circulation des courants-jet, des vents d’ouest de très haute altitude, nous expliquent des climatologues.

Pourquoi on vous en parle. Cette canicule spectaculaire survient deux ans après celle qui avait frappé l’Europe fin juin 2019, de l’Espagne à la Scandinavie, avec des records de température, notamment en France avec 45,9°C dans le Gard, et en Suisse (37°C à Sion). Ces extrêmes météorologiques sont amplifiés par le réchauffement climatique, au point qu’il n’est plus exclu qu’on relève des températures atteignant 50°C sur l’Europe de l’Ouest.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.