La 5G et la science, entre mythes et partis-pris

Une antenne télécom en Allemagne | HENDRIK SCHMIDT/DPA zb/KEYSTONE

Sur les blogs du Scientific American, les tribunes consacrées à la 5G, écrites par des chercheurs, se succèdent, et sonnent comme des échanges de tirs. Une critique alarmiste, publiée le 17 octobre, titrée «Nous n’avons pas de raison de penser que la 5G est sûre», a récemment reçu une réponse sévère, dont on pourrait traduire le titre par: «Ne tombez pas dans le panneau des marchands de peur».

Pourquoi c’est important. Nos sociétés n’en finissent plus de s’écharper sur le déploiement de la 5G. Et les Etats-Unis n’échappent pas à la règle! Dernièrement, Heidi.news dressait l’état des lieux de la recherche scientifique sur les effets de la 5G, en expliquant notamment pourquoi certaines études semblent se contredire. Au-delà de la technologie en elle-même, a priori non dangereuse aux fréquences qui sont déployées en Suisse, c’est la question du modèle de société pour l’avenir qui est posée.

link

Lire la tribune publiée dans Scientific American