| | Radar

L'UE veut interdire les matières premières issues de la déforestation

Des champs de soja qui empiètent sur la forêt amazonienne au Brésil. | Keystone / AP Photo / Leo Correa

La Commission européenne se veut leader de la lutte contre la déforestation en présentant, mercredi 17 novembre, un nouveau projet de loi. Ce texte, une première mondial, interdit l’importation de matières premières issues de terres récemment déboisées, rapporte Le Monde. La liste des denrées visées comprend notamment l’huile de palme, le bœuf, le soja, le café et le cacao.

Pourquoi on en parle. D’après le WWF, l’UE, par le biais de ses importations, est le deuxième destructeur de forêts tropicales, derrière la Chine. L'expansion des terres arables est la principale cause de la déforestation. Avec ce projet, l’UE cherche à changer le paradigme. Etant donné qu’elle ne peut pas imposer de législation aux pays producteurs, elle a choisi d'agir sur les importations afin de diminuer l’impact de sa consommation.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.