| | Radar

L'ère des robots tueurs autonomes pourrait déjà être arrivée

Un des drones armés intitulé Kargu-2 | Crédits: STM

L’année dernière, des drones armés intitulés quadcoptère Kargu-2 auraient attaqué, sans contrôle humain, des soldats dirigés par le maréchal Khalifa Haftar de l'Armée nationale libyenne lors d'un conflit avec les forces gouvernementales selon un rapport des Nations unies que s’est procuré le média américain the New Scientist.

Pourquoi c’est alarmant. Produits par le fabricant d’armes turc STM, ces drones utilisent des algorithmes d'apprentissage automatique et un traitement d'images en temps réel pour suivre et attaquer des cibles de manière autonome. «Le système d’arme mortelle automatique était programmé pour attaquer des cibles sans avoir besoin de connexion entre l’opérateur et les munitions», précise le rapport présenté au Conseil de sécurité de l’ONU. Il s’agirait de la première attaque de la sorte.

link

Gizmodo

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.