Des avions surchargés en kérosène émettent des tonnes de CO2 supplémentaires

Avions de British Airways à l'aéroport Heathrow de Londres | Mark Lennihan / Keystone AP

Surcharger les avions avec plus de carburant qu’il n’en faut est une pratique régulière dans l’industrie aérienne, présentée par les compagnies comme nécessaire par mesure de sécurité. Il s’agirait surtout de raisons économiques, selon un lanceur d’alerte de British Airways ayant révélé plusieurs documents internes à la BBC. Ces derniers suggèrent qu’il s’agit surtout de limiter les recharges en carburant lors des escales. Problème: en alourdissant inutilement les avions, cette pratique provoque une augmentation des émissions de CO2.

Pourquoi c’est important. Le transport aérien correspond à environ 2,5% des émissions mondiales de CO2 selon l’Agence internationale de l’énergie. Or cette surcharge en kérosène des avions aurait provoqué des émissions excédentaires de 18’000 tonnes de CO2 l’année dernière, rien que pour British Airways. Le pire, c’est que tout cela ne permettrait d’économiser que de 12 à 50 francs par vol pour la compagnie…

link

Lire l'article sur BBC News