| | Radar

L'Arctique se réchauffe trois fois plus vite que le reste de la planète

AP/ DAVID GOLDMAN

Les scientifiques savaient que la région de l’Arctique se réchauffait plus vite que le reste du globe, mais pas à un rythme aussi soutenu. Une catastrophe écologique perçue par certains comme une opportunité économique. Les enjeux sont énormes, ce qui attise les tensions entre les pays présents au conseil de l'Arctique qui a débuté le jeudi 20 mai.

Dans les détails. Depuis 1971, la planète s’est réchauffée d’un degré en moyenne. Mais certaines zones semblent plus touchées par ce réchauffement, à l’image de l’Arctique où la température a grimpé de 3,1 degrés en moyenne, selon un rapport publié par le Programme de surveillance et d’évaluation de l’Arctique (AMAP). Ce réchauffement pourrait modifier la région et sa banquise préviennent les scientifiques auteurs de ce rapport, repris dans Ouest-France: «Dans la plupart des scénarios d’émissions, la grande majorité des modèles […] laisse entrevoir avant 2050 un Arctique pour la première fois quasiment sans banquise en septembre». La glace de l’Arctique pourrait alors devenir saisonnière et se reformer à chaque hiver.

link

Ouest-France

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!