L’aphantasie, ou le syndrome de l’esprit aveugle

Image d'illustration | Oscar Keys/unsplash

Fermez les yeux et représentez-vous une tasse à café, le visage de votre mère ou un coucher de Soleil. Certaines personnes peuvent générer des images mentales d’une grande précision. A l’autre bout du spectre, environ 2 % de la population ne perçoit rien du tout. Comment se souviennent-ils des détails? Des chercheurs américains et britanniques ont voulu le savoir.

Pourquoi c’est intéressant. Encore peu étudiée, cette absence d’images mentales est désignée sous le terme d’aphantasie. Selon les résultats de l’étude, certaines des personnes concernées se souvenaient mieux des objets en écrivant leur nom. Elles sont également proportionnellement plus nombreuses dans l’industrie de la création et dans le monde de la recherche.

link

The Conversation