| | Radar

James Webb accusé d'actes homophobes, faut-il renommer le télescope?

Le premier test du pare-soleil en forme de cerf-volant sur le télescope spatial James Webb, à Redondo Beach, Californie en juillet 2014. | Keystone / Chris Gunn

La NASA envisage de renommer son télescope spatial James Webb, qui doit s’envoler dans l'espace en octobre prochain pour scruter les exoplanètes. En cause, des informations selon lesquelles James Webb — à la tête de la NASA de 1961 à 1968, — aurait été impliqué dans la persécution de personnes homosexuelles durant sa carrière au gouvernement. Actuellement, l’agence spatiale mène l’enquête sur ces accusations, suite à une pétition lancée par plusieurs astronomes pour renommer le télescope.

Pourquoi c’est important. Ce télescope représente le plus important projet astronomique de la NASA depuis plusieurs décennies. Mais selon certains astronomes, conserver le nom de Webb sur le télescope — qui vaut près de 8,8 milliards de dollar— reviendrait à glorifier la haine contre la communauté LGBTQ+. Néanmoins, d'autres réfutent cette hypothèse, et avancent que les preuves contre Webb manquent.

Ces éléments remonteraient à la période durant laquelle James Webb était membre du gouvernement américain, à la fin des années 40. A cette époque, il aurait, selon les scientifiques à l’origine de la pétition, pris part à la politique du «Lavender scare», qui visait à persécuter les minorités sexuelles, mais aussi les communistes américains.

Ce ne sera qu'après la conclusion de l'enquête en cours — qui se penche sur des documents d’archives — que la NASA se prononcera sur le maintien du nom du télescope.

link

A lire sur Nature

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.