Reservé aux abonnés

«Il faut en finir avec le "bank bashing" en finance durable»

Jean-Pierre Danthine en 2012 | Keystone / STEFFEN SCHMIDT

Le 15 février 2022, Heidi.news se faisait l’écho d’un rapport, publié par une trentaine d’ONG, qui étrillait la place financière suisse pour ses investissements dans les énergies fossiles. Un traitement qui n’a pas manqué de faire réagir l’économiste Jean-Pierre Danthine, professeur à l’EPFL et directeur du centre Enterprise for Society (E4S) — structure commune à Unil, l’IMD et l’EPFL —, par ailleurs ancien vice-président de la Banque nationale suisse (BNS).

Celui-ci a cosigné en décembre 2021 une étude à contre-courant: l’exclusion des actifs fossiles, une des pratiques d’investissement durable les plus pratiquées dans le monde, serait en fait contre-productive. Nous avons échangé avec lui, ainsi qu’avec Florence Hugard, cosignataire de cette étude et collaboratrice scientifique au centre E4S.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous