| | Interview

Il fait grève de la faim pour le climat: «En tant que citoyen, je ne sais plus pour qui voter»

DR

Depuis le 1er novembre, Guillermo Fernandez, 48 ans, occupe la place fédérale, où il a entamé une grève de la faim afin de pousser les parlementaires à une prise de conscience climatique. Le Fribourgeois a adressé le 1er novembre une lettre à Simonetta Sommaruga, dont le dicastère comprend l’énergie, pour lui demander de conduire la Suisse vers la neutralité carbone dès 2030, d’interdire les investissements financiers dans l’industrie fossile, et de sensibiliser l’Assemblée fédérale à l’état des connaissances climatiques.

Qu’est-ce qui a poussé ce père de trois enfants à se lancer dans une telle action? Heidi.news a échangé avec celui qui se présente comme un «papa terrorisé» par l’avenir.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.