| | News

«Hold-up»: le documentaire «complotiste» désavoué par sa plateforme de crowdfunding

Capture d'écran de la bande annonce du documentaire sur Youtube | DR

A chaque vague épidémique son documentaire emblématique cherchant à démontrer une «manipulation mondiale» autour de Covid-19. Après «Plandemic», voici donc «Hold-up». Celui-ci, de réalisation française, présente une particularité: il a été financé par les internautes, sur les plateformes de crowdfunding Ulule et Tipeee. A ce jour, il a récolté près de 294’000 euros (plus de 317’000 francs) de dons. Un succès toutefois désavoué, par certaines de ces plateformes, comme Ulule, pour qui il s’agit «d’un étendard de thèses complotistes très éloignées de ce que l'on défend».

Pourquoi on en parle. La pandémie de Covid-19 attise toutes sortes de théories parfois complotistes. Lancé en fanfare le 11 novembre, ce documentaire a bénéficié de la publicité de plusieurs personnalités comme Sophie Marceau. Dans son sillage, on trouve déjà des articles de «debunk» en réfutant l’argumentaire. Mais se pose aussi la question de savoir comment les campagnes de financement participatif du documentaire ont pu connaître un tel succès en premier lieu.

Les explications des plateformes. Sur les sites de financement participatif, les projets sont évalués en amont par des modérateurs afin de s’assurer de leur sérieux. Sollicitée par Heidi.news , la plateforme française Ulule a répondu par la voix de son directeur général, Arnaud Burgot.

Cet article est réservé aux abonnés.