| | News

Greta Thunberg dénonce un greenwashing: la COP26 au jour le jour

Greta Thunberg lors d'une manifestation en marge de la COP26 le 1er novembre 2021 | ANDREW MILLIGAN/AP/PA/KEYSTONE

Exceptionnellement, nous avons décidé de mettre cet article à disposition gratuitement, tant ces informations sont utiles pour comprendre la crise climatique. L'information a néanmoins un coût, n'hésitez pas à nous soutenir en vous abonnant.

Cet article récapitule les décisions et les temps forts du 5 novembre à la COP26 de Glasgow.

Le vendredi 5 novembre, à la COP26, est principalement consacré à faire entendre la voix du public, et notamment des mouvements jeunes pro-climat.

Les inégalités menacent l’accord de Paris. Selon une étude de l’ONG Oxfam, commandée à l’Institut de l'environnement de Stockholm et à l’Institut pour la politique environnementale européenne, l’empreinte carbone des 1% les plus riches parmi la population est 30 fois supérieure à ce qu’il faudrait pour maintenir le réchauffement à moins de +1,5°C. Pendant ce temps, les 50% les plus pauvres vont être les plus affectés par les catastrophes climatiques, détaille la BBC. Le journal écossais The Scotsman s’interroge notamment sur l’impact qu’aura le développement du tourisme spatial. De quoi interroger la posture d’hommes d’affaires tels que Jeff Bezos, qui d’une main est un acteur de ce nouveau tourisme spatial et de l’autre s’est engagé à donner deux milliards de dollars pour la restauration des paysages naturels.

Repeindre le gris en vert. Avec la COP26, le greenwashing a envahi les rues de Glasgow. C’est ce que pensent plusieurs commentateurs présents sur place, comme le journaliste français Loup Espargilière, du média Vert. Ce dernier qualifie de fausse bonne idée pour le climat les animations jugées inutiles dans la zone ouverte au public du concours Lépine.

Plus tôt cette semaine, c’est Greta Thunberg elle-même qui claquait la porte d’une table-ronde consacrée aux crédits-carbone des entreprises, qualifiant le tout de greenwashing.

L’accès aux négociations. Depuis le début de la conférence, la colère gronde: les invités ayant le statut d’observateurs — et en particulier des militants pro-climat — déplorent de ne pouvoir accéder aux salles où se jouent les négociations. Des manifestations de la jeunesse climatique (mais pas exclusivement) sont prévues ce vendredi et samedi.

Développement suit

Le calendrier

Première semaine:

  • Mardi 2 novembre: second jour du World Leader’s Summit, le rassemblement des chefs d’Etats. Retrouvez notre article récapitulatif.

  • Mercredi 3 novembre: Finance — mobiliser des fonds publiques et privés pour la mitigation et l’adaptation. Retrouvez notre article récapitulatif.

  • Jeudi 4 novembre: Energie  Accélérer la transition globale pour des «énergies propres». Retrouvez notre article récapitulatif.

  • Vendredi 5 novembre: Jeunesse et autonomisation (empowerment) du public — Faire entendre la voix des jeunes et démontrer le rôle essentiel de l'autonomisation et de l'éducation du public dans l'action climatique.

  • Samedi 6 novembre: Nature — Veiller à ce que l'importance de la nature et de l'utilisation durable des terres fasse partie de l'action mondiale contre le changement climatique et d'une reprise propre et verte.

Deuxième semaine:

  • Lundi 8 novembre: Adaptation, perte et dommages — Apporter des solutions pratiques nécessaires à l’adaptation aux impacts climatiques et aux pertes et dommages.

  • Mardi 9 novembre: Genre — Faire progresser l'égalité des sexes et la participation pleine et significative des femmes et des filles à l'action climatique. Sciences et innovation — Démontrer que la science et l'innovation peuvent fournir des solutions climatiques pour répondre et accélérer une ambition accrue.

  • Mercredi 10 novembre: Transport — Conduire la transition mondiale vers le transport zéro émission.

  • Jeudi 11 novembre: Villes, régions et environnements bâtis — Faire progresser l'action dans les lieux où nous vivons, des communautés aux villes et régions.

  • Vendredi 12 novembre: Fin des négociations

Lire aussi: Michel Jarraud: «Chaque COP a une dynamique différente»

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.