| | Radar

Fonte importante de glace au Groenland

Côte est du Groenland, en 2020 | NASA HANDOUT/EPA NASA/KEYSTONE

Une fonte massive de la calotte glaciaire du Groenland s’est produite le 28 juillet, bien au-dessus des moyennes attendues pour la saison, alerte Polar Portal, qui affiche chaque jour les résultats de la surveillance des instituts de recherche danois. Bien que les chiffres ne dépassent pas, en termes de quantité, ceux de l’année 2019 – pendant laquelle plus de 500 milliards de tonnes de glace avaient fondu – la zone touchée est plus grande qu’il y a deux ans.

Pourquoi c’est inquiétant. La quantité d’eau libérée est suffisante pour recouvrir la Floride de cinq centimètres. La fonte de l’Arctique est la principale origine de la hausse du niveau des océans, et elle a dépassé le point de non-retour, la rendant inéluctable. Au-delà du danger pour les régions côtières et insulaires, la calotte glaciaire du Groenland est la deuxième plus grande masse de glace d'eau douce de la planète et sa disparition impactera durablement de nombreuses populations humaines. En 2019, le rapport spécial du GIEC sur les océans et la cryosphère estimaient à 2 milliards le nombre d’individus qui se retrouverait en premières lignes face à la dégradation de leur environnement d’ici 2050.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.