| | News

Feux de forêts et Covid, une double peine sanitaire

Feux de forêt près de Sacramento en août 2021, aux Etats-Unis | EPA/MAXAR TECHNOLOGIES/KEYSTONE

Les feux de forêts ne sont pas seulement un désastre climatique et environnemental, ils le sont aussi au plan sanitaire. Les fumées de ces vastes incendies, très irritantes, sont dangereuses pour le système respiratoire. Et forment, avec Covid-19, un combo meurtrier: dans l’Ouest américain, l’exposition à cette fumée augmente le risque de décès liés à l’épidémie, selon des chercheurs de l’Université de Harvard.

Pourquoi c’est important. Le lien mis en évidence est loin d’être anecdotique: dans certains des comtés étudiés, près de 20% des cas de Covid-19 pouvaient être rattachés à la pollution de l’air aux particules fines des feux. De précédentes études avaient déjà montré que les épisodes de pollution aux particules fines étaient corrélés à l’aggravation épidémique de Covid-19.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.